Qu’est-ce que c’est ?

La chiropratique est une profession de santé manuelle, reconnue en France depuis 2002.

Elle est un art, une science, une philosophie.

La chiropratique étudie le corps dans sa globalité via notre système de communication, le système nerveux. Elle détecte, prévient et corrige d’éventuels dysfonctionnements afin de libérer les interférences existant au sein de notre corps et de notre colonne vertébrale.

Ces interférences nous empêchent de nous adapter aux différents stress de la vie et de nous auto-guérir. C’est ce que l’on appelle l’intelligence innée dont tout être vivant est doté (merci dame nature).

Exemple : Lorsque je m’écorche le doigt, il cicatrise. . . 

La prise en charge chiropratique se base sur la triade de la santé, composée de différents facteurs qui l’influencent :
chiropratique, chiropracteur, mal au dos, Lac du bourget, Aix-Les-Bains, Tresserve, Chambéry, Savoie

Si un déséquilibre apparait sur l’un ou plusieurs de ces facteurs, notre corps tentera de compenser pour continuer de fonctionner du mieux qu’il peut.

Cette stratégie peut durer quelques semaines, mois, voire années, selon la façon de fonctionner de chacun. C’est au moment où notre corps ne pourra plus compenser, qu’il sera trop fatigué, qu’il en aura “plein le dos“… que la douleur apparaitra. C’est son signal d’alarme.

La chiropratique aide à maintenir l’équilibre du corps permettant ainsi d’accéder à une santé optimale, une meilleure qualité de vie.

Vidéo de M. Spencer

Pour les plus courageux, origine et histoire de la chiropratique

chiropratique, chiropracteur, mal au dos, Lac du bourget, Aix-Les-Bains, Tresserve, Chambéry,

Il était une fois… Daniel David Palmer (1845-1913), 

Inventeur, fondateur de la Chiropratique 

DD. Palmer est né au Canada en 1845. Sa scolarité fut courte, jusqu’en 6 ème, cependant il a été et est resté un esprit curieux et avide de lecture tout au long de sa vie. 

Quand le marché du travail en Ontario fut inondé après la guerre civile américaine (1865), le père de Palmer décida d’aller s’installer avec sa famille dans la vallée de la rivière Mississippi. 

Le jeune DD., arriva aux USA à l’âge de 21 ans. Il pratiqua divers métiers comme enseignant d’école, fermier, apiculteur. On raconte qu’il a même gardé méticuleusement des notes de tout ce qu’il a pu faire, ce qui influencera beaucoup ses théories futures sur la maladie et les soins de santé. 

 Puis, il se forma au magnétisme de manière autodidacte et commença à pratiquer autour de 1885 à Davenport.

En tant que magnétiseur, DD faisait partie de la communauté des praticiens alternatifs de son époque. 

Pendant de nombreuses années il étudia le corps humain pour tenter d’y déceler la cause des maladies.

Il était en recherche d’une explication : Pourquoi des personnes vivant dans le même environnement, exerçant les mêmes activités, n’étaient pas dans le même état de santé. 

Il pensait qu’il devait y avoir une raison pour que seulement certains organes deviennent malades.

Grâce à ses recherches et à la guérison d’une personne atteinte de surdité par un ajustement chiro en 1895 (mythe ou réalité ?) ; il associa la raison des maux à un dysfonctionnement de la colonne vertébrale. 

Il stipula qu’une baisse « d’influx mental (nerveux) » dans les organes entraînerait une baisse de fonction et de vitalité dans le corps.

Sa découverte l’amena à être le pionnier d’une nouvelle forme de soins, la chiropratique. Elle est basée sur les connaissances anatomiques et neurologiques de l’époque, dotée d’une forte philosophie vitaliste centrée sur l’équilibre structurel, émotionnel, organique/chimique du corps et donc de l’être humain.

Il introduisit également le concept d’Intelligence Innée (autour de 1904) ; l’ajustement chiropratique prit alors le sens « d’aider à mieux répartir la force vitale dans l’organisme ».

Cela marquera le début de la chiropratique.

« Il y a une vaste différence entre traiter les effets et ajuster la cause »

DD. Palmer